La macro abstraite

05/04/2019

 

 

La macrophotographie est beaucoup associée à la photo d’insectes et de fleurs. Bien que qu’ils soient d’excellents sujets, l’étendue des possibilités est beaucoup plus vaste. Si vous êtes créatif, pratiquement n’importe quoi peut devenir un sujet intéressant en macro. Le fait de se rapprocher peut transformer un détail anodin en une création originale. Un monde de textures, de couleurs, de teintes et de flous s’ouvre à vous. Les images résultantes d’une macrophotographie dite abstraite sont habituellement très impressionnantes lorsqu’elles sont imprimées et utilisées pour la décoration.  Bien que les sujets soient infinis, la création d’images de qualité requiert discipline et patience. Certaines contraintes au niveau technique peuvent nuire aux résultats escomptés. Voici notre guide créatif pour la macrophotographie abstraite.

 

Quel objectif utiliser?

L’outil le plus important, l’objectif. Il vous permet de faire la mise au point très près du sujet. Bien que certains zooms se prétendent « macro », un bon objectif macro est généralement fixe. Toutes les marques ont une gamme étendue d’objectifs macros de différentes focales. Pour qu’un objectif soit considéré macro, il doit être en mesure d’effectuer un ratio de 1 :1, c’est-à-dire la grosseur qu’aurait le sujet s’il était déposé sur le capteur. Par exemple, une pièce de 5 sous, sur un capteur plein format, rempliera complètement le cadre avec un peu d’espace sur les côtés. Il existe aussi des objectifs spécialisés allant jusqu’à un ratio de 5 :1. Un autre facteur important est la distance focale. Plus courte la distance focale est, plus vous aurez à vous rapprocher pour obtenir votre ration de 1:1. Votre sujet vous guidera dans votre choix.

 

Évitez toute vibration

La vibration est l’ennemie numéro un de la photo macro. Votre profondeur de champ étant extrêmement limité, appuyer sur le déclencheur peut provoquer un flou ou une légère différence dans la composition de votre image. En lumière ambiante les risques sont encore plus élevés dus à la longue exposition. Un bon trépied avec une tête solide est essentiel. Ensuite plusieurs fonctions de l’appareil existent pour limiter les vibrations. Un déclencheur à distance permet de ne pas du tout toucher à l’appareil, ceci sera votre meilleure option. Vous pouvez aussi utiliser le retardateur de l’appareil et la photo sera prise quelques secondes après avoir appuyé. La plupart des appareils reflex offrent l’option de prendre une photo en mode « miroir relevé ». Le premier déclanchement s’occupe de lever le miroir et le second prend la photo. Un boitier sans miroir règle aussi ce problème. La combinaison trépied, déclencheur à­ distance et mode « miroir relevé » est la recette parfaite pour une image précise.

 

 

Profondeur de champ infiniment petite

La zone de netteté est extrêmement réduite en macro dûe à la proximité de l’objectif du sujet. C’est ici que vous devez choisir une approche technique ou artistique. Une photo prise à f/2.8 en macro sera totalement floue avec une mince ligne au focus. La photo sera donc très abstraite, c’est l’occasion d’être créatif avec les tons, la texture et la composition. Pour un résultat plus précis, vous devez utiliser une ouverture de diaphragme beaucoup plus petite, entre f/11 et f/22. La mise au point par empilement est aussi une option. Cette technique consiste à prendre plusieurs images avec une différente zone de mise au point et les combiner dans un logiciel comme photoshop pour obtenir une image nette sur tout le cadre.

 

Utilisez un flash portatif

La manipulation de la lumière peut grandement varier le fini d’une image. Un exercice simple consiste à prendre plusieurs fois la même photo en déplaçant la source de lumière entre chaque photo. Vous pourrez alors observer le résultat et choisir ce que vous préférez. Une lumière directe sera très « flat » tandis qu’une lumière rasante augmentera le contraste et les détails. Optez pour un flash contrôlable à distance comme le A1 de Profoto. Vous aurez la liberté de le placer n’importe où pour une variété d’éclairage infinie.

 

 

 Quels sont les bons sujets à photographier?

Tout! Le tapis du salon, un tuyau de plomberie rouillé, la corde d’un piano, tout! Vous pouvez adapter la photographie macro à une autre de vos passions. Si vous êtes un mixologue aguerrie, pourquoi ne pas photographier le détail de l’une de vos créations. Un amalgame de la couleur du cocktail, la texture de la mousse ou les bulles d’air dans le liquide peuvent tous être le sujet d’images intéressantes. Dans tous les cas, il faut rechercher des combinaisons de différentes textures. Le bois, le ciment, le cuir, le tissu, le métal, tous ces éléments se retrouvent dans la plupart des foyers donc regardez autour de vous pour composer votre chef d’œuvre.

 

Imprimez! Exposez! Décorez!

Avec le temps et la pratique vous trouverez votre style et vos créations seront de plus en plus contrôlées. Le résultat sera celui que vous anticipez et l’inspiration sera sans fin. Bien que le grossissement soit impressionnant en macrophotographie, il est possible de grossir encore plus. Si vous êtes bouche bée par une image macro sur votre écran de 13 po, une impression 24x36 sur le mur de votre salon. L’impression photo sur grand format donne une tout autre dimension à vos photos, définitivement en macro. Vous pouvez aussi créer des concepts avec plusieurs images et les agencer à une pièce en particulier et créer votre propre décoration

 

 

Soyez fiers de vos créations et montrez-les, peut-être elles en inspireront d’autre à faire de même.

 

Objectifs macro

 

Partager sur Facebook
Please reload

Articles à l'affiche

La Photographie Computationnelle

06/11/2019

Le son, souvent le grand oublié !

28/10/2019

Comment choisir son objectif en 3 étapes

24/10/2019

Les filtres pour l'automne

15/10/2019

1/8
Please reload

RENCONTREZ NOS SPÉCIALISTES
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon
6229, rue St-Hubert Montréal  (QC)
LOCATION ET LOZEAU PRO
6235, rue St-Hubert Montréal  (QC)
Téléphone : (514) 274-6577 | Sans Frais : 1 (800) 363-3535

© L. L. Lozeau 2019