On commence tous quelque part !

31/01/2019

La photographie sportive est un monde passionnant pour plusieurs. En cette semaine du Super Bowl, nous avons demandé à notre ambassadrice Johany Jutras de nous partager quelques astuces. Bien que Johany soit maintenant une photographe de renom, elle n’a pas atteint ce niveau de performance du jour au lendemain. Voici ce que Johany avait à nous dire.

 

On commence tous quelque part et c'est important de ne pas l'oublier. Lorsqu’on débute en photographie sportive, souvent nous pratiquons avec les membres de notre famille qui exercent un sport et avons un désir de capter ces moments en images. Pour certains, ce désir se transforme en passion. On fait de plus en plus d'images, on y prend un très grand plaisir et lorsque l'on voit nos images réussies, claires, nettes et qui capturent LE moment, l'excitation ressenti fait en sorte qu'on en veut encore. Certains choisiront de poursuivre sur cette route et d'en faire un métier et c'est ce que j'ai fait! 

 

Voici quelques conseils pour ceux qui commencent en photo de sports.

 

Utilisez un téléobjectif et un appareil photo rapide. 

En photographie sportive l’équipement est primordial. Le moment crucial arrive à une vitesse folle et vous devez avoir un appareil capable de garder le rythme. Donc, un appareil avec la capacité de faire un grand nombre d’images est requis. Comme l’action sera souvent loin de vous, un téléobjectif est nécessaire pour rapprocher le sujet et avoir un cadre plus intéressant. Optez pour un objectif à grande ouverture vous permet aussi de toujours avoir une vitesse d’obturation rapide, car tout est une question de rapidité en photographie sportive.

Apprenez à photographier en mode manuel. 

Les modes automatiques sont intéressants lorsqu’on débute et peuvent vous aider à comprendre certains aspects techniques de la photographie, vous devez maîtriser le mode manuel pour être efficace sur le terrain. Tout peut changer en un instant. Vous devez donc vous adapter en une fraction de seconde. Les effets visuels liés à la vitesse d’obturation et à l’ouverture du diaphragme sont des outils créatifs que voulez utiliser et varier selon votre inspiration. La photographie en mode manuel demande certaines connaissances de base, donc une formation avec un professionnel, offerte chez Lozeau, peut grandement vous aider.

 

Travailler avec deux boitiers. 

Le fait d'avoir un boitier avec un téléobjectif ainsi qu'un boitier avec un grand angle vous permet de capter l'ensemble d’une scène et de ne rien manquer de l'action. Impossible de commencer à changer les objectifs durant un match, on perd de la concentration et il y a un danger d'abimer son équipement. 

 

Varier les angles de capture. 

Une belle façon d'être créatif est de chercher de nouveaux angles, de nouvelles perspectives. Prenez le temps de revisiter quelques séances passées et analysez votre travail. Vous verrez que certains angles sont plus intéressants que d’autres. Vous serez inspirés à créer différentes images lors de votre prochaine séance. 

Pratique! 

Croyez-vous que P.K Subban est devenu le joueur qu'il est aujourd'hui en souhaitant simplement le devenir? Et bien non! Il pratique son sport depuis qu'il est tout petit. Il perfectionne son talent chaque jour. Il est normal d'obtenir les résultats désirés lorsqu’on pratique. C'est la même chose en photographie. Avoir une bonne caméra et de bons objectifs est un bon début, mais ne fera pas de vous un meilleur photographe. Autant que d'avoir les meilleurs patins à glace et le bâton en fibre de carbone le plus cher ne fera pas de moi une meilleure joueuse de hockey, surtout si je ne pratique pas.

 

Ceci étant dit, il y a plusieurs façons de pratiquer chaque jour en photographie sportive, voici quelques idées:

 

En ville, il y a plusieurs terrains de basketball, tennis, baseball où vous pouvez vous installer et prendre quelques clichés. Les parcs à chiens sont aussi de bons endroits de pratique. Difficile de prévoir les mouvements d'un chien excité, c'est donc un bon challenge pour un photographe. 

 

Il y a aussi le sport collégial où il est généralement très accessible d'obtenir une accréditation et un meilleur accès afin de pratiquer votre nouvelle passion. 

 

Vous avez des enfants? Ils restent toujours vos meilleurs modèles. Faites-les bouger, sortez dehors et amenez votre appareil photo! 

 Je me fais d'ailleurs souvent demander quelles caméras et/ou objectifs seraient les meilleurs pour faire de la photographie sportive. Bien qu'il n'y ait pas qu'une seule bonne réponse à cette question, je recommande fortement la Sony a6500 (ou a6300/a6000, modèles précédents, selon le budget) avec une Sony 70-200mm f/2.8 GM. Il vous faut de l'équipement performant pour obtenir de bons résultats en photographie de sports!

 

Lozeau.com

Suivez Johany sur Instagram

 

 

Partager sur Facebook
Please reload

Articles à l'affiche

La Photographie Computationnelle

06/11/2019

Le son, souvent le grand oublié !

28/10/2019

Comment choisir son objectif en 3 étapes

24/10/2019

Les filtres pour l'automne

15/10/2019

1/8
Please reload

RENCONTREZ NOS SPÉCIALISTES
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon
6229, rue St-Hubert Montréal  (QC)
LOCATION ET LOZEAU PRO
6235, rue St-Hubert Montréal  (QC)
Téléphone : (514) 274-6577 | Sans Frais : 1 (800) 363-3535

© L. L. Lozeau 2019