Comment bien choisir sa paire de jumelles?

25/10/2017

Il existe sur le marché un nombre incalculable de jumelles pour une variété d’utilisations. Toutes les jumelles sont dotées d’une série de chiffres désignant leur grossissement, leur luminosité et leur champ de vision. Pour bien choisir une jumelle, pour un besoin donné, il serait donc bon de commencer par le début.

 

Prenons l’exemple de deux jumelles Nikon : la Travelite 10x25 et la Monarch 5 8x42. Première constatation : bien que la 10x25 soit beaucoup plus petite que la 8x42 elle a un grossissement plus important. Ce grossissement est dénoté par le premier chiffre inscrit sur les jumelles, toutes marques confondues, soit 10x comparé à 8x dans notre exemple. Le deuxième chiffre de l’équation indique le diamètre de l’objectif en millimètres, ici 25 et 42mm. Comme pour les objectifs utilisés en photographie, plus ce diamètre est grand, plus la lumière peut s’y engouffrer et ainsi produire une image plus claire. Si on regarde dans une 8x25 l’image sera plus sombre que dans une 8x42.

 

Pour bien calculer la luminosité d’une paire de jumelles on divise le diamètre par son grossissement : 25 ÷ 8 = 3.125 ou 42 ÷ 8 = 5.25 ou encore pour une 8x50 50 ÷ 8 = 6.25. Pour obtenir une luminosité optimale, il faut que cette «pupille de sortie» soit le plus près possible de l’ouverture de la pupille de notre œil, or nos pupilles ont tendance à rétrécir avec l’âge; chez un jeune adulte la pupille aura un diamètre de 6mm, mais chez une personne de plus de 50 ans elle aura une ouverture de 4mm. Dès lors, on constate qu’une 8x50 ne sera pas plus lumineuse qu’une 8x40 ou une 8x42 si l’utilisateur a passé le cap de la cinquantaine.

 

Les jumelles utilisées par les chasseurs se doivent donc d’être d’un diamètre le plus large possible pour mieux voir dans les situations de pénombres qui prévalent au début et en fin de journée, moments généralement plus propices pour la chasse.

 

Si certaines jumelles peuvent grossir 16 et même 20 fois, leur utilité demeure limitée dans un milieu forestier ou même près des lacs de bonne dimension. Premièrement, leur grossissement est tel qu’il devient rapidement difficile de les tenir à main levée sans se mettre à trembler. De plus, la luminosité sera réduite due au grossissement (16x50 : 50 ÷ 16 = 3.125). Le champ de vision plus étroit nuira également à son utilisation sur le terrain. Une 16x50 aura un champ de vision de seulement 3.5ᵒ comparé à 6.3ᵒ pour une 8x42. Un champ de vision plus large permettra alors de localiser plus facilement sa cible. Le champ de vision est d’ailleurs indiqué à la suite des informations grossissement/diamètre sur les jumelles.

 

Une bonne paire de jumelles se veut également à l’épreuve des intempéries. La plupart seront garantie à vie ou pour 25 ans. Elles pourront même être immergées quelques minutes sans risque.

 

 

 

Les autres caractéristiques qui distinguent les différents modèles sont plus subtiles. Le type de verre utilisé et les revêtements antireflets ne sont indiqués nulle part sur les jumelles, mais ils contribuent grandement à la qualité de l’image perçue, de sorte qu’il est toujours préférable de faire l’achat d’une paire de jumelle en magasin plutôt que sur le web. Pour une utilisation occasionnelle, une paire moins couteuse peut être acceptable. Pour un usage plus régulier ou plus intensif, une paire de meilleure qualité sera non seulement plus durable mais risque moins de fatiguer la vue de l’utilisateur.

 

Si on reste toujours dans la marque Nikon, la ligne des Monarch 5 offre un bon compromis qualité/prix et un bon choix de grossissements : une 8x42, 10x42 et une 12x42. Comme on l’a vu précédemment, une jumelle plus petite (avec un diamètre de 25mm) donne une image peu définie dans les situations sombres. À l’opposé, une jumelle au diamètre plus large (50mm et plus) devient rapidement trop volumineuse et lourde pour être facilement transportable sans nécessairement apporter une grande amélioration optique. Pour les puristes, Zeiss offrent également un bon choix de jumelles, mais à un prix généralement supérieur. Pour plusieurs utilisateurs la différence de qualité ne justifie pas le prix. Au risque de se répéter, la meilleure option reste de les comparer en magasin.

 

En conclusion, notre choix de jumelles pour la chasse restera toujours une 8x42 : elles sont assez petites et légères pour être facile à transporter et offrent une luminosité optimale pour la plupart des utilisateurs.

 


 

Partager sur Facebook
Please reload

Articles à l'affiche

La Photographie Computationnelle

06/11/2019

Le son, souvent le grand oublié !

28/10/2019

Comment choisir son objectif en 3 étapes

24/10/2019

Les filtres pour l'automne

15/10/2019

1/8
Please reload

RENCONTREZ NOS SPÉCIALISTES
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon
6229, rue St-Hubert Montréal  (QC)
LOCATION ET LOZEAU PRO
6235, rue St-Hubert Montréal  (QC)
Téléphone : (514) 274-6577 | Sans Frais : 1 (800) 363-3535

© L. L. Lozeau 2019