Fiction plastique
EXPOSITION
4 octobre au 6 novembre 2018

EXPOSANT : Jean Doyon

VERNISSAGE : jeudi 11 octobre 2018, de 18h à 21h

Démarche artistique

Les contraintes stimulent la créativité. Pour le photographe un peu frileux, l’hiver pose un énorme dilemme : hiberner sans faire de photo ou s’encabaner en studio… Comme je suis toujours fasciné par les petits objets, les figurines se sont imposées comme des acteurs dociles… mais hélas, pas très souples.

Plutôt que simplement photographier les figurines, il s’agissait d’imaginer des scènes où elles jouaient des rôles parfois différents de ceux pour lesquels elles ont été conçues. Les idées peuvent germer de la vie quotidienne, ou d’un objet qui traîne et parfois être inspirées par les figurines elles-mêmes.

D’ailleurs, la recherche de figurines, le magasinage dans le monde des jouets abandonnés et revendus, apportait son lot de surprises. Un périple souvent répété dans les marchés aux puces, centres de distribution communautaires, ventes-débarras, autant d’endroits d’où on rapporte des figurines, et avec elles, des idées de scénarios.

Une fois les acteurs trouvés, il fallait pour chacun des projets imaginer la scène, créer l’environnement et le décor, ensuite choisir le type d’éclairage et enfin réaliser la prise de vue. Ce projet m’a permis à la fois d’explorer ma créativité et de développer une plus grande connaissance technique. Chaque projet demandait une réflexion sur la technique à utiliser : exposition multiple, empilement de mises au point (focus stacking), éclairage en continue, par balayage du sujet (Light painting), au flash, en lumière naturelle, etc.

Il s’agit d’une recherche en photographie et non d’infographie. Presque toutes les photos ont été réalisées directement dans l’appareil photo, avec une utilisation minimale de Photoshop. Bref, beaucoup de bricolage, de recherche et de plaisir. Un bel hiver.

Bio

Photographe amateur, Jean Doyon a travaillé dans le domaine des communications.

D’abord, comme reporter photographe dans un hebdomadaire régional où il découvre la photographie à l’époque de l’argentique. Pendant quelques années, il explorera en autodidacte le monde de la photo au niveau de la prise de vue et du traitement en chambre noire.

Après un retour aux études pour compléter un Baccalauréat en communication à l’UQAM, il entreprend une carrière d’animation télé et surtout radio, d’abord en région (Radio-Canada à Matane) et ensuite à Montréal (Réseau Rock-Détente, Couleur Jazz).

Au tournant du siècle, l’arrivée de la photo numérique réveille sa passion pour cette technique de création d’images. Même si les appareils sont devenus de véritables ordinateurs, les principes de la photographie demeurent essentiellement les mêmes, les désagréments de la chambre noire en moins…

Au cours des dernières années, il s’est joint à des clubs photo, comme l’ALPA de Longueuil et l’Aremac de Saint-Lambert, participe à quelques ateliers chez Lozeau ainsi qu’au Collège Marsan et ne cesse de fouiller les multiples ressources du Web.

Après quelques années d’exploration du médium, de butinage d’un type de photo à l’autre, il s’intéresse maintenant à la photographie contemporaine.

RENCONTREZ NOS SPÉCIALISTES
  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon
  • White LinkedIn Icon
6229, rue St-Hubert Montréal  (QC)
LOCATION ET LOZEAU PRO
6235, rue St-Hubert Montréal  (QC)
Téléphone : (514) 274-6577 | Sans Frais : 1 (800) 363-3535

© L. L. Lozeau 2019